INSENSIBLES sorti en Blu Ray et DVD chez Wild Side !

INSENSIBLES sorti en Blu Ray et DVD chez Wild Side !

  Sur le site Premiere.fr Insensibles : un film maudit ? Parallèlement à sa sortie espagnole en salles, le très troublant Insensibles paraît chez nous en DVD. Son réalisateur, Juan Carlos Medina, revient sur l’accueil trop confidentiel réservé en France à son excellent premier film. Première : Était-ce une bonne idée de montrer Insensibles en France avant de le sortir en Espagne ? Juan Carlos Medina : Il faudrait poser cette question au distributeur. Insensibles s’est fait grâce au producteur François Cognard et à nos premiers partenaires français, Canal+ et Wild Bunch. Mais la France n’est pas un pays très ouvert aux films de genre. Les exploitants n’en veulent pas, soi-disant parce que ça attire la « racaille ». S’ils continuent, ils ne passeront plus que des comédies familiales. Pour ne rien arranger, Insensibles a été interdit aux moins de 16 ans. Du coup, on n’est sortis que dans seize salles. En Espagne, le film sera distribué fin février sur – deux cents écrans. Si ça marche, on aura des arguments encore plus forts face aux exploitants. Pourtant, Insensibles échappe aux catégories… C’était un peu mon but. J’adore le cinéma asiatique, qui transcende les genres et n’hésite pas à élargir sa palette pour raconter une histoire. De même, Insensiblesest à la fois un thriller, un film d’horreur et un drame historique avec des connotations politiques. L’interdiction aux moins de 16 ans vient du fait que j’ai voulu évoquer une époque sans chercher à en cacher la dureté et la noirceur. C’est une réflexion sur la façon dont l’histoire et l’environnement peuvent pervertir l’innocence et la transformer en mal absolu. Peut-on dire que l’occultation du passé est un thème spécifiquement espagnol ? Oui, dans la mesure...

INSENSIBLES sélectionné au BFI London Film Festival

Ciné Lumière is proud to host a selection of French films and world cinema as part of the BFI London Film Festival. This year, we have no less than 28 screenings over 11 days – four times as many as last year – including the eccentric and hilarious Le Grand soir, the sumptuous Lines of Wellington, and Ozon’s voyeuristic thriller In the House. The BFI London Film Festival is now in its 56th year and includes a staggering number of incredible films. To help festivalgoers navigate their way through the 200-feature strong programme, films are clustered around themes such as Love, Debate, Dare, Laugh, Thrill, Cult, and Journey, so you can go follow Raymond Depardon on his Journey with Journal de France, Dare your friends to accompany you to Alain Resnais’ You Ain’t Seen Nothin’ Yet, and Love Vincent Lindon’s masterly performance in A Few Hours of Spring. Weekday matinees (screenings starting prior to 5.00pm): £8 Evening and weekend screenings: £11.50 London Film Festival Booking: 020 7928 3232 or bfi.org.uk/lff...

INSENSIBLES remporte le Méliès d’Argent au Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg !

PALMARÈS DU 5È FEFFS Les gagnants de la 5ème édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg sont: L’Octopus d’Or du meilleur film Fantastique International est attribué à Sound of My Voice de Zal Batmanglij, pour un film magnifiquement interprété et une histoire envoutante qui ne cesse de surprendre. Le Méliès d’Argent du meilleur film Fantastique Européen est attribué à Insensibles de Juan Carlos Medina, une vision originale et marquante de l’art cinématographique, de la poésie et de l’histoire européenne. La Mention Spéciale du jury est attribuée à Excision de Richard Bates Jr, une vision subversive d’un film d’adolescents dans une famille de banlieue. Le Prix du Public du meilleur film Fantastique International est attribué à Grabbers de Jon Wright. Pour les courts métrages en compétition : L’Octopus d’Or du meilleur court métrage Fantastique International est attribué à The Last Bus, réalisé par Ivana Laucikova et Martin Snopek. Le Meliès d’Argent du meilleur court métrage Fantastique Européen est attribué à The Bird Spider (La Migala), réalisé par Jaime Dezcallar. Le Prix du Jury Jeune du meilleur court métrage Fantastique International est attribué à The Last Bus, réalisé par Ivana Laucikova et Martin Snopek. Le Prix du Public du meilleur court métrage Fantastique International est attribué à The Bird Spider (La Migala), réalisé par Jaime Dezcallar. La Mention Spéciale pour le court métrage Fantastique International est attribué à A Curious Conjunction Of Coincidences, réalisé par Jost Reijmers. Le Prix du Jury du meilleur court métrage Fantastique Français est attribué à Le Vivier, réalisé par Sylvia Guillet. La Mention Spéciale pour le court métrage Fantastique Français est attribué à The Island Keeper, réalisé par Aude Cabannes, Julien Malot et Charlotte Pipet....

INSENSIBLES de Juan Carlos Medina sélectionné à L’ETRANGE FESTIVAL de Paris

Réalisation : Juan Carlos Medina Scénario : Juan Carlos Medina, Luiso Berdejo Musique : Johan Söderqvist Production : Antoine Simkine, François Cognard, M.A Faura, Luís Galvão Teles, Adolfo Blanco Avec : Tómas Lemarquis, Alex Brendemühl, Juan Diego Genre : Horreur Pays : Espagne Année : 2012 Durée : 1h40 Langue : Espagnol sous-titré français Couleur L’histoire : À la veille de la guerre civile espagnole, un groupe d’enfants insensibles à la douleur est interné dans un hôpital au coeur des Pyrénées. De nos jours, David Martel, brillant neurochirurgien, doit retrouver ses parents biologiques pour procéder à une greffe indispensable à sa survie. Dans cette quête vitale, il va ranimer les fantômes de son pays et se confronter au funeste destin des enfants insensibles. Sur un canevas évoquant le cinéma d’Agusti Villaronga (Tras el Cristal, 1987), le premier long métrage attendu et ambitieux d’un court-métragiste doué (Mauvais Jour, en 2003). La nouvelle sensation horrifique venue d’Espagne....

INSENSIBLES de Juan Carlos Medina: une équipe très européenne !

Site Cineuropa: Juan Carlos Medina se lance dans le long avec le thriller Insensibles de Sergio Ríos Pérez 05/08/2011 – Le réalisateur franco-espagnol Juan Carlos Medina tourne en ce moment son premier long métrage, le thriller Insensibles, dont la coproduction réunit trois pays européens : l’Espagne (Roxbury Pictures et A Contracorriente Films), la France (Les Films d’Antoine et Tobina Film) et le Portugal (Fado Filmes). Le tournage, entamé le 17 juillet, se poursuivra jusqu’au début du mois de septembre entre la Catalogne et Huesca. Le scénario, écrit par Luiso Berdejo et Medina, a pour héros un neurochirurgien nécessitant une greffe de moëlle osseuse qui doit pour survivre retrouver ses parents biologiques. Au cours de ses recherches, il découvre que pendant la guerre civile, des enfants sont nés avec un mal étrange et inconnu : une insensibilité à la douleur physique. La distribution du film reflète le cosmopolitisme de sa production : les premiers rôles ont été confiés aux Espagnols Alex Brendemühl y Juan Diego, à l’Islandais Tómas Lemarquis et à l’acteur hollandais Derek de Lint. En plus de la collaboration de la Televisió de Catalunya (TVC), Insensibles est soutenu par Cofimage et Canal+ France, l’ICIC, l’ICAA, Eurimages et Ibermedia. Les ventes internationales du film sont assurées par la société française Elle Driver. Ce thriller marque une des premières incursions dans la production de la société de distribution A Contracorriente Films, qui a annoncé dernièrement sa participation dans la coproduction franco-espagnole El chef de Daniel Cohen, avec Jean Reno, Michael Youn et Santiago Segura, dont le tournage s’est achevé le 22 juillet, ainsi que dans la comédie Tres mil, écrite et réalisée par Miguel Angel Pérez et Javier Asenjo; et dans le documentaire La sombra de Evita de Xavier Gassió....
Page 1 sur 212